Les conditions d'admission de l'entrée en formation

Conditions d'admissions

Le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation. (Voir conditions pédagogiques)

Epreuves de sélection

1 - Epreuve écrite d'admissibilité (aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter à cette épreuve)

Dispense :

  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme homologué au minium au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français comme BAC, BTS…
  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation continue initiale ou continue français (notamment BEP Sanitaire et Social, B.E.P.A. Option Services aux Personnes, CAP Petite enfance…)
  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.
  • Les étudiants ayant suivi une première année d'études conduisant au diplôme d'Etat d'Infirmier et n'ayant pas été admis en deuxième année.

Pour les formations passerelles (Auxiliaire de Puériculture, DEAVS et mention complémentaire) pas besoin de passer le concours d'entrée.

L'épreuve écrite se décompose en deux parties :


A partir d'un texte de culture générale :

  • expliquer les idées principales d'un texte
  • commenter les aspects essentiels d'un sujet traité

Une série de dix questions :

  • Cinq questions de biologie humaine
  • Trois questions portant sur les quatre opérations numériques
  • Deux questions d'exercices mathématiques de conversion.

Cette épreuve écrite, d'une durée de deux heures, est notée sur 20 points.

2 - Epreuve orale d'admission

Elle se divise en deux parties :

Présentation d'un exposé à partir d'un thème du domaine sanitaire et social

Discussion avec le jury sur la connaissance et l'intérêt du candidat pour la profession d'aide soignant.

Cette épreuve orale d'admission est notée sur 20 points.

L'admission définitive dans un institut de formation d'aides-soignants est subordonnée à la production, au plus tard :

  • au plus tard le premier jour de la rentrée, d'un certificat médical attestant que le candidat n'est atteint d'aucune affection physique ou psychologique incompatible avec l'exercice de la profession ;
  • au plus tard le jour de la première entrée en stage, d'un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France.
Partagez cet article sur :