Le concours d'entrée en IFSI

Vous désirez passer le concours d'admission en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers)?

Vous trouverez sur Infirmiers.com, toutes les informations nécessaires pour vous y préparer. Vous y trouverez une rubrique de "témoignages, conseils et astuces" ; des exercices et annales du concours IFSI pour vous entraîner ; une sélection de livres ; la présentation de la profession infirmière et des études en IFSI et bien sûr la liste de tous les IFSI avec les dates de concours. Pour ceux qui le désirent, Médiformation.com met aussi à votre disposition une préparation au concours par e.learning.
Les informations ci-dessous sont mises à jour selon l'arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'État d'infirmier, qui modifie certains aspects du concours d'admission en IFSI

Les conditions médicales

Être à jour des vaccinations obligatoires au plus tard au début du premier stage.

Inscription aux concours

Pour vous inscrire aux concours, contactez l'école dans laquelle vous désirez passer le concours afin de retirer un dossier d'inscription. Il est possible de s'inscrire dans plusieurs écoles.

Accès au concours d'entrée en Ifsi

Il existe plusieurs possibilités pour se présenter aux épreuves d'admissibilité du concours IFSI. Dans votre cas, aide-soignant ou auxiliaire de puériculture, trois cas de figure sont possibles :

1) Vous êtes AS ou AP et justifiez de 3 ans d’exercice à temps plein, vous passez le concours spécifique AS/AP (Bac en poche ou non).
2) Vous êtes AS ou AP et ne pouvez pas justifier de 3 ans d’exercice à temps plein, si vous avez le Bac (ou un titre équivalent) vous pouvez présenter le concours classique d’entrée en Ifsi.
3) Vous êtes AS ou AP et ne pouvez pas justifier de 3 ans d’exercice à temps plein, vous n’avez pas le Bac, mais vous pouvez justifier d’une activité professionnelle de 3 ans en secteur santé ou 5 ans en secteur hors santé, vous devez réussir le jury de validation des acquis (JVA) puis présenter le concours classique.

1) Vous êtes aide soignant (DEAS) ou auxiliaire de puériculture (DEAP), 3 ans Equivalent temps plein d’exercice.

Si vous justifiez de 3 ans d’exercice professionnel équivalent temps-plein à la date de clôture des inscriptions, vous bénéficiez d’une dispense de scolarité, sous réserve d’avoir réussi un examen d’admission spécifique.
Cet examen d'admission ne comporte qu'une seule épreuve : analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l’objet d’une question. La durée est de deux heures et l'épreuve est notée sur 30 points. Il faut obtenir au moins 15/30 pour être admis.
L’évaluation porte sur : les capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse et les connaissances numériques.
La dispense de scolarité concerne la compétence 3 avec les unités d’enseignement UE 2.10.S1 « Infectiologie hygiène », UE 4.1.S1 « Soins de confort et de bien être » et UE 5.1.S1 « Accompagnement dans la réalisation des soins quotidiens » acquises et la dispense du stage de 5 semaines organisé au premier semestre.

2) Vous êtes aide soignant (DEAS) ou auxiliaire de puériculture (DEAP),  moins de 3 ans ETP d’exercice, titulaire du Bac ou d’un titre équivalent

Épreuve d'admissibilité

Une épreuve de culture générale portant sur l’étude d’un seul texte relatif à l’actualité sanitaire et sociale de 3000 à 6000 signes (soit une page A4 dactylographiée). Trois questions sont posées sur ce texte. L’évaluation porte sur : les capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse, d’argumentation et d’écriture des candidats. Celle-ci, d'une durée de deux heures, est notée sur vingt points.

Une épreuve de tests d'aptitudes. L’évaluation porte sur : les capacités de raisonnement logique et analogique, d’abstraction, de concentration, de résolution de problème et les aptitudes numériques.
Celle-ci, d'une durée de deux heures, est notée sur vingt points.
Cette épreuve prend la place des anciens tests psychotechniques.
Une note inférieure à 8 sur 20 à l'une de ces épreuves est éliminatoire. Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total de points au moins égal à 20 sur 40 aux deux épreuves.
Avant la réforme, la note éliminatoire était de 7/20.

Épreuve d'admission

Elle est ouverte aux candidats déclarés admissibles.
Elle consiste en un entretien avec trois personnes : un formateur en IFSI, un cadre infirmier, un responsable de formation ou psychologue.
Cet entretien, relatif à un thème sanitaire et social, est destiné à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel. Elle est d'une durée maximale de 30 minutes. Le candidat dispose de 10 minutes de préparation (facultatif). Le candidat pour être admis doit obtenir au moins 10 points sur 20.
Un classement est établi dans chaque IFSI selon les notes obtenues. Liste principale ou liste complémentaire. Il est important de se rappeler que la majorité des candidats tentent le concours dans plusieurs IFSI, la liste principale des candidats peut donc évoluer rapidement grâce aux nombreux désistements. L'Ifsi fait alors appel aux candidats placés en liste complémentaire.

3) Vous êtes aide soignant (DEAS) ou auxiliaire de puériculture (DEAP),  moins de 3 ans ETP d’exercice, non titulaire du Bac ou d’un titre équivalent

Exemple : non bachelier, brancardier durant 3 ans dans un hôpital, puis formation AS et exercice AS pendant un an.
Il faut justifier de 3 ans d'expérience dans le secteur paramédical ou 5 ans dans les autres secteurs pour passer une épreuve de présélection : le jury de validation des acquis (JVA).
Le dossier est à retirer dans votre DRASS de rattachement (Direction régionale des affaires sanitaires et sociales).
Liste des DRASS

La présélection comporte deux épreuves : une épreuve sur dossier et une épreuve de résumé de texte. Chaque épreuve est notée sur 20 points (la note éliminatoire est de 7/20 à l'une ou l'autre des épreuves). Pour obtenir la présélection il faut obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10/20 aux deux épreuves.
L'épreuve de présélection correspond à l'ancienne 'validation des acquis' mais la modification de la dénomination permet de ne plus confondre avec la 'validation des acquis de l'expérience' (VAE).
La réussite de cette épreuve vous permet de présenter le concours classique d’entrée en IFSI, voir ci-dessus, pendant 2 ans.

Préparation au concours : Rejoignez la préparation au concours IFSI proposée par Médiformation.com

Que faire si vous êtes sur liste complémentaire ?

Si vous êtes sur liste complémentaire, vous avez toujours de grandes chances de pouvoir rejoindre un Ifsi. Il y a, en effet, de nombreux désistements en liste principale. Si vous souhaitez rejoindre un autre IFSI que celui ou vous avez passé le concours, vous devez lui envoyer une demande manuscrite et joindre le justificatif de votre réussite au concours (avec les notes) ainsi qu'une copie de votre BAC (ou diplôme équivalent). N'oubliez pas de joindre un numéro de téléphone où vous pourrez être contacté, même pendant vos vacances. Votre admission ne sera possible que s'il reste des places libres dans l'IFSI où vous faites votre demande. L'IFSI devra avoir épuisé ses listes principale et complémentaire. La priorité est accordée aux candidats issus de la même région que l'IFSI.


Jérôme CLEMENT
Cadre de santé, coordinateur pédagogique Médiformation
jerome.clement@infirmiers.com

Partagez cet article sur :



OFFRE BANCAIRE SPÉCIALE ÉTUDIANT(E)S AIDES SOIGNANTS

La Banque Populaire vous propose des solutions pour aborder vos études en toute tranquillité.

Vous êtes étudiants en IFAS ?

Une gestion et un suivi optimal de vos comptes avec la convention Équipage Horizon (ou assimilée).

A la fin de votre formation en IFAS, nous vous accompagnons dans votre vie professionnelle ?

Vous devenez Aide Soignant dans le secteur public ou dans un établissement de santé sous contrat, bénéficiez d’offres bancaires et extra bancaires préférentielles avec l’ACEF (1). Crée par et pour des fonctionnaires et agents des services publics, l’ACEF agit en faveur des intérêts communs de ses adhérents.

Renseignez vous dès maintenant sur
www.banquepopulaire.fr

(1) ACEF : Association pour le Crédit et l’Épargne des Fonctionnaires. Association loi 1901 à but non lucratif.