Publicité
Les offres d'emploi
Publicité

A voir - L'exposition «Nez rouge, toi-même»

A l'Hôtel de Ville de Paris, une exposition photographique rend hommage jusqu'au 18 février 2012 au travail des « hôpiclowns », ces clowns hospitaliers qui, à l'initiative de l'association « Rire Médecin », et depuis 20 ans maintenant, apportent aux enfants hospitalisés humour, amour et humanité.

crédits photos © Jacques Grison

Pour fêter ses 20 ans, Le Rire Médecin « s’est installé » à l’Hôtel de Ville de Paris jusqu'au 18 février 2012. La Ville de Paris entend en effet apporter son soutien à cette association pour qu'elle poursuive ses actions et le professionnalisme des interventions des ses « hôpiclowns ».

Jacques Grison, photographe et complice de l’association depuis 2005, présente une série de photographies qui rend compte du travail quotidien des « clowns hospitaliers » ; un travail démarré début 2010 et qui s’achève par cette exposition “Nez rouge, toi-même !” mettant en lumière enfants hospitalisés, familles, soignants et clowns. A travers quelque 80 photographies, le photographe raconte le travail de Docteur Basket, Mimi Trompette, Roger Chips, Docteur Choux-fleur Mister Pink, Madame Parcoeur, Huguette Espoir, distributeurs de remèdes contre la morosité. Avec son tact et son savoir faire bien connus, grâce à la bienveillance de son objectif, il nous fait partager six mois d’immersion dans dix hôpitaux et une trentaine de services de pédiatrie, pour tenter de capter cet instant privilégié, où l’échange s’établit entre l’enfant malade et le clown, où la confiance est là et les maux oubliés. Les parents, la famille, les médecins et l’équipe soignante redécouvrent l’humour, le rêve et la fantaisie, dans cet « archipel ignoré » qu’est l’hôpital. L’exposition rend compte de cette multiplicité en réunissant, thématiquement, des familles de photos qui sont aussi des photos de famille : les enfants – Être ; les parents – Entourer ; les hospitaliers – Soigner ; les clowns – Jouer ; l’avenir - Transmettre : une transmission soigneuse de l’expérience acquise, la formation de nouveaux clowns hospitaliers.

« Au-delà du simple témoignage, ces photographies me permettent aussi de vous faire partager ce que j’ai reçu comme une grande leçon de vie. » Jacques Grison

crédits photos © Jacques Grison

Le Rire Médecin a été créé en 1991 à l’initiative d’une comédienne américaine, Caroline Simonds, alias docteur Girafe. Son expérience a fait de nombreux émules. De fait, depuis 20 ans, les clowns du Rire Médecin sont présents auprès des enfants, de leurs familles et des équipes soignantes pour que l’épreuve que constitue un séjour hospitalier soit plus doux et moins traumatisant. Les clowns de l’association redonnent en effet aux enfants hospitalisés le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie. Rappelons qu'en France, un enfant sur deux est hospitalisé avant l’âge de 15 ans.

Le Rire Médecin compte aujourd’hui 87 comédiens professionnels et assure plus de 68.000 interventions par an, dans 37 services pédiatriques de 14 hôpitaux français (Villejuif, Marseille, Paris, Créteil, Nancy, Orléans...). En 2011, l’intervention des clowns s’est étendue au service des grands brûlés de l’hôpital Trousseau, à Paris. Les clowns font désormais partie du paysage hospitalier, les équipes soignantes reconnaissent qu’elles n’imaginent plus leur service sans les clowns, et les témoignages tant d’enfants que de parents viennent rappeler le bienfait de cette action originale. Le grand public, enfin, a adopté les clowns puisque ce ne sont pas moins de 60.000 donateurs qui assurent plus de 60 % du financement du Rire Médecin. Pour ses 20 ans, l'association a créé une école : l’Institut de formation du Rire Médecin dont la mission est d'assurer la professionnalisation des comédiens, individuellement ou en groupes, qui souhaitent développer l’expérience de clown à l’hôpital. En septembre 2011, ce sont douze nouveaux « hôpiclowns » qui ont rejoint les rangs de l'association.

crédits photos © Jacques GrisonCette belle histoire d’humour et d’amour est soutenue par deux marraines : Anny Duperey et Sara Giraudeau, et par un parrain : François-Xavier Demaison.

« Quel courage, quelle délicatesse, quelle générosité, quel savoir-faire il vous faut, les clowns, pour ces enfants et aussi pour nous qui en serions incapables avec un simple nez rouge, comme un coquelicot au milieu de la figure, comme une cerise sur le gâteau ! » témoigne Anny Duperey.

Quant à François-Xavier Demaison, il rappelle que « tout ce qui touche à l'enfance me touche ! Modestement en tant qu'artiste le rire et l'émotion sont mes seules armes contre la bêtise et les malheurs du monde ! » et il souligne sa fierté « d'être parrain d'une association qui fait sourire à la vie».

  • L’exposition Nez rouge, toi même ! est ouverte tous les jours jusqu'au 18 février 2012 de 10h à 19h dans la salle des Prévôts et dans le salon des Tapisseries. Entrée gratuite par le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris.

Webographie

Bibliographie

  • A lire aussi le livre « Nez rouges, blouses blanches », réalisé par Jacques Grison et l’écrivain Bernard Mathieu aux éditions les Impressions Nouvelle, 29,90 euros.

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef IZEOS
bernadette.fabregas@izeos.com

Partagez cet article sur :