Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

Le dimanche 9 septembre 2012, « 10 filles dans le vent » ont couru La Parisienne, pour Izeos. Récit d’un beau projet avec, à l’arrivée, une journée magnifique qui a fait rimer sport et convivialité , sans oublier l’ambiance festive... et les costumes !

Elles ont dit « oui », spontanément, lorsqu’au printemps 2012, à l’occasion d’une discussion anodine entre collègues, l’idée a germé : « et si on courait La Parisienne ? ». 6 km 400 dans Paris, un beau dimanche d’arrière-saison, en septembre, pour soutenir une  Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012 belle cause : la recherche contre le cancer du sein, il n’en fallait pas plus pour que nos 10 filles se décident. Cette course, elles allaient la faire par le biais du challenge d’entreprises. Izeos1 (l’entreprise qui développe infirmiers.com, entre autres) serait donc représenté... y avait plus qu’à...

Courir, oui mais déguisées !

Le casting fut donc celui-ci avec, par ordre alphabétique : Audrey, Bernadette, Camille, Elise, Louiza, Solange, Sophie, Stéphanie, Nassima et Rym. Chacune promit - et se promit - de s‘entraîner afin d’arriver fin prête le jour J et éviter ainsi les coups de pompe et autres courbatures.
L’idée fut également très vite de courir, d’accord, mais dans un esprit festif, voire décalé... c’est ça aussi l’esprit de La Parisienne... mais aussi d'Izeos !

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

Un brainstorming « costumes » fit émerger des tenues diverses et variées pour finalement s’arrêter sur un déguisement d’infirmière avec coiffe, tutu (si, si, les infirmières en portent... quelquefois), tee-shirt blanc customisé et accessoires divers (gros ciseaux, stéthos et autres thermomètres...). Chacune commençait donc à s’imaginer courant dans les rues de Paris, coiffe et tutu au vent... fallait oser ! Une grosse organisation fin aout/début septembre (merci Sophie !) permit au groupe de parfaire les dernières préparations physiques et d’envisager la matinée du dimanche 9 septembre comme « le grand événement de la rentrée ». Il fut rapidement convenu que le groupe ne serait pas homogène en terme de niveau de course, qu’il y aurait donc deux groupes : les coureuses et les « courcheuses » (moitié course/moitié marche) mais que le ralliement des Mousquetaires serait de rigueur « une pour toutes, toutes pour une ! ».

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

Elles l’ont dit, elles l’ont fait !

  • Audrey - « Une journée mémorable avec une solidarité féminine exemplaire. Vivement l'année prochaine ! »
  • Bernadette - « Même quand je travaillais à l’hôpital, en mon temps, je ne portais pas le tutu, ni les gros ciseaux attachés dans le dos... Comme quoi, il faut savoir évoluer dans la vie... Magnifique journée et bravo aux copines ! ».
  • Camille - « Super ambiance, bel événement sportif, cohésion d’équipe et soutien à une noble cause, que demander de plus ? »
  • Elise - « Je suis très contente d'avoir participé pour la première fois à la Parisienne et je suis sûre que ça ne sera pas la dernière ! Rien de mieux que de faire du sport en tutu dans une ambiance festive. »
  • Louiza - « Au niveau des tenues, nous avons eu un franc succès. Pendant la course, on a reçu beaucoup d'encouragements "allez les infirmières !", du coup les 6.400 m sont passés très vite. Un événement à vivre, une belle cohésion d'équipe, beaucoup de bonne humeur qui nous a fait oublier le lever à 6h du mat ! »
  • Nassima - « J'ai passé un excellent moment avec mes collègues. Vu cette belle journée et la cause de cet événement, je suis motivée pour l'année prochaine ! »
  • Rym - « Participer à cette course m’a permis de me réconcilier avec le sport. Tout était réuni pour passer une magnifique journée : l’ambiance, la musique, le soleil et surtout la super team ladies Izeos ! »
  • Sophie : « Superbe journée très sympathique entre collègues ! Des déguisements qui ont fait mouche, une implication de toutes, et de bons souvenirs en tête ! On remet ça l'an prochain ? »
  • Solange - « Une course très conviviale et bon enfant. Les orchestres et danseurs postés à chaque coins de rue nous motivaient à avancer et merci aux personnes nous arrosant...pour faire face à la chaleur. Prête pour 2013 ! »
  • Stephanie - « Génial ! c'est le mot qui me vient en premier. Une ambiance exceptionnelle, une solidarité dans l'effort et une côte de popularité de la profession infirmière qui fait chaud au cœur ( même si je n'en suis pas une ! ). »

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012 a

L’heure des grandes vagues...

Dimanche 9 septembre, 8 heures, dans un jardin public du 15e arrondissement, 10 filles se déguisent sous l’œil amusé des passants. Il fait beau, l’humeur est guillerette, l’imagination de chacune a fait des ravages sur les tee-shirts, l’excitation règne. On immortalise le groupe, photos à l’appui et l’heure avançant, il est maintenant temps de rejoindre le village de La Parisienne situé à quelques rues de là, sur le Champ de Mars. Le groupe se fait remarquer, les photos fusent. Après un petit détours au vestiaire et quelques états d’âme (allait-on retrouver son sac au milieu de ceux des quelques 28.000 participantes à la course ?), c’est maintenant l’heure du grand entraînement collectif en musique, façon zumba endiablée... Le soleil brille, les esprits... et les muscles s’échauffent... Toutes les coureuses s’acheminent ensuite vers le lieu de départ, le pont d’Iena, tout proche... Passage sous la Tour Eiffel, dans cette tenue, personne ne l’avait encore jamais fait ! Les départs se feront par vagues successives, toutes les 10 mn... Notre groupe de « courcheuses » fait partie de la 11e, les coureuses, de la 14e, il y en aura 16 au total !

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

L’idée est de se retrouver en fin de course pour passer la ligne d’arrivée ensemble. Le pont de Iena est noir de monde, l’animation à son comble, les échauffements pour chaque vague se succèdent et les comptes à rebours les accompagnent : 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1... partez ! C’est donc parti pour 6.400 m de course. L’ambiance est festive, les orchestres et autres batucadas accompagnent les coureuses, le public est là, les supporters aussi : « allez les infirmières ! » fusent et nous encouragent...

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

On court, on marche, on transpire, on s’hydrate, on partage nos commentaires et nos premières douleurs... La course sera de courte durée pour les plus aguerries des participantes (moins de 22 minutes pour la première), 43 minutes pour Louiza et Nassima (course) et 1 heure 06 pour Bernadette (marche/course)..., pas de quoi pavoiser mais l’idée n’était pas de gagner le challenge d’entreprises, on en est d’ailleurs très, très loin, mais bien d’y participer, dans un bel esprit festif !

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

A l’arrivée, on s’est toutes retrouvées, ravies de l’aventure, fières tout de même de cette jolie épreuve réussie ! Pas même une ampoule à signaler ! Une chose est sûre, cette première participation des filles d’Izeos à la Parisienne ne sera pas la dernière et chacune l’affirme haut et fort : « en 2013, on sera encore meilleures et pas que sur les costumes ! » Félicitations à elles qui ont su donner à cet événement une jolie couleur de partage, de dynamisme et d’esprit de corps !

Merci aussi à Antoine et Grégoire, les deux directeurs d’Izeos, qui les ont soutenues – et encouragées – dans ce projet qui porte haut et fort les valeurs de l’entreprise et qui a su les faire rayonner de belle manière dans les rues de Paris.

En savoir plus sur le site de La Parisienne et sur cette 16e édition 2012

 Les filles d’Izeos courent la Parisienne 2012

Note

  1. IZEOS, société qui propose des services sur internet pour les soignants et les établissements de santé dans quatre domaines d’activités : médias (Infirmiers.com, Aide-soignant.com, cadredesante.com), emploi (EMPLOI Soignant), e-learning (MEDI Formation) et e-commerce (IDE Collection). Aujourd'hui, IZEOS est le groupe leader du secteur soignant avec plus de 2 millions de visites et 7 millions de pages consultées tous les mois sur ses sites Internet.

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com

Partagez cet article sur :