Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants

Découvrez les rendez-vous incontournables des Aides-soignants.

Publicité

Stress et conditions de travail : l’enquête de la CNI continue

La Coordination nationale infirmière poursuit son enquête sur le stress et invite la communauté des paramédicaux à y participer. Questionnaire en ligne !

Communiqué de la Coordination nationale infirmière (CNI) - 3 juillet 2012

Au salon infirmier 2011, la Coordination Nationale Infirmière (CNI) a présenté les résultats de son questionnaire sur le stress, enquête réalisée en ligne sur son site internet entre août et septembre 2011. Ce travail quantitatif avait pour principal objectif de « mesurer la température » et de délivrer un état des lieux auprès des paramédicaux. Les résultats analysés par le Dr Géneviève Coulombier (Service de Santé au Travail du CHU de Poitiers) avaient clairement mis en évidence une « surdose » de stress chez les professionnels de santé ainsi que chez les étudiants en soins infirmiers.

Stress et conditions de travail : l’enquête de la CNI continueLe stress présente évidemment de multiples facettes et est fortement induit par les contraintes du métier (horaires alternants, planning constamment modifié, charge de travail…) mais le manque de reconnaissance dans son travail et la notion de « charge émotionnelle », de violences (verbales ou physiques) semblent s’imposer comme des critères déterminants à prendre en compte. Ces aspects ne sont pas anodins et méritent d’être approfondis car ils cachent certainement, au-delà du stress, un mal-être spécifique à nos professions.

La CNI poursuit ses investigations. Notre prochaine enquête va ainsi se concentrer sur ce sentiment « de ne pas être reconnu dans son travail ». Les soignants sont-ils satisfaits de la prise en charge et de la qualité des soins apportés ? Se sentent-ils respectés en tant que professionnel et / ou tout simplement en tant que personne ? Comment qualifier la relation entre les différents professionnels de santé (collègues de travail, encadrement ou équipe médicale) ou encore les patients et leur famille ? Pour la CNI, la reconnaissance personnelle est évidemment indispensable pour que chacun retrouve « le métier qu’il a choisi ».

Ce questionnaire, destiné à l’ensemble de la filière infirmière, est en ligne sur le site de la CNI jusqu’au 21 septembre 2012. Les résultats nationaux seront présentés au Salon Infirmier (Paris, porte de Versailles) le jeudi 25 Octobre 2012 entre 10h15 et 11h15 salle Lyra.

Partagez cet article sur :