Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants 2018

Découvrez les Journées Francophones des Aides-soignants, le rendez-vous annuel incontournable pour tous les aides-soignants. Les 25 & 26 janvier 2018 à Paris.

Publicité

Des effectifs aides-soignants stables en 2015 mais plus de contrats précaires

Les effectifs aides-soignants au sein des établissements de santé français sont restés stables, selon un rapport publié le 29 juin 2017 par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES). Néanmoins, le nombre de personnels en contrat à durée indéterminée et de fonctionnaires a été revu à la baisse. Explications.

aide-soignante patiente âgéeLes aides-soignants (AS) étaient aussi nombreux en 2015 qu’en 2014 selon l’étude « Les établissements de santé – Édition 2017  » publiée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) le 29 juin 2017. Ils étaient en effet 227 119 à exercer au sein d’un établissement sanitaire français. Au sein des établissements publics, leur nombre a été revu légèrement à la hausse (+0,1%, soit 174 991 aides-soignants en exercice). Les effectifs des établissements privés à but lucratif sont restés stables (28 755 aides-soignants en poste). En revanche, les aides-soignants étaient moins nombreux à exercer au sein des établissements privés à but non lucratif (-0,2% en 2015 par rapport à 2014 soit 23 373 AS en exercice).

Plus d’aides-soignants employés en contrat à durée déterminée

Autre information donnée par la DREES dans son document : les aides-soignants sont soumis à des contrats précaires. En effet, le nombre d’aides-soignants en contrat à durée déterminée (CDD) a augmenté de 4,7% et s’élève ainsi à 22 738, soit 10% de l’ensemble des aides-soignants exerçant au sein d’un établissement de santé. Le nombre de personnel en contrat à durée indéterminée (CDI) ainsi que celui des titulaires et stagiaires de la fonction publique hospitalière a quant à lui reculé respectivement de 0,7% (soit 50 679 professionnels en exercice) et de 2,3% (soit 91 520 AS en poste).

Des salaires plus élevés dans la fonction publique hospitalière

S’agissant des salaires pour l’année 2014, la DREES ne donne aucune information précise et regroupe ensemble les aides-soignants, les agents de services hospitaliers ainsi que les ambulanciers dans la catégorie « agents de service ou employés administratifs ». La rémunération varie en fonction du lieu d’exercice. Ainsi, elle s’élève à 18 076 euros nets par an dans le secteur privé à but lucratif, 18 873 euros dans le secteur privé à but lucratif et 20 853 euros dans le secteur public. L’âge détermine lui aussi la hauteur du salaire. Les personnels de moins de 30 ans touchent un salaire net annuel moyen de 17 980 euros. Les 60 ans et plus ont quant à eux gagné 22 540 euros nets en 2014.

Rappelons que les perspectives d’emploi des aides-soignants sont relativement bonnes, puisque 103 000 postes nets devraient être créés à l’horizon 2022. Gageons qu’il ne s’agira que très minoritairement de contrats précaires…

Aurélie TRENTESSE
Journaliste
aurelie.trentesse@infirmiers.com
@ATrentesse

Partagez cet article sur :