Intérieurs avec vues : deux photographes au coeur de l’hôpital

Adrien Sauvage et Xavier Bourdereau. Deux jeunes photographes pour une passion identique : l’univers hospitalier. A travers leur objectif, ils restituent "l’image d’un instant", celle à laquelle on ne prête pas attention et qui pourtant en dit long sur l’engagement sincère de ces acteurs du soin qui manquent pourtant cruellement de reconnaissance. Deux expositions donnent vie à leur travail, en réanimation et au bloc opératoire des hôpitaux de Dijon et d’Angoulême. Des vues de l’intérieur, en couleur ou en noir et blanc, chargées de sens, de profondeur et de beauté.

"Dans le ventre de l’hôpital"

Adrien Sauvage, 26 ans, jeune photographe indépendant, est assistant de régulation médicale au centre 15 du CHU de Dijon Bourgogne. Il fait de la photo depuis environ 8 ans, a obtenu un CAP photographe, puis un BTS en 2017. Le thème de son mémoire : La photographie en milieu hospitalier - De quelle manière l'éthique influe-t-elle sur la destination de l'image ?. Une chose est sûre, il aime poser son regard, à la fois précis et sensible, sur l’univers médical et soignant.


Une première exposition intitulée Une garde aux urgences, fruit d’une expérience menée en 2017 en immersion totale avec les soignants du service des urgences et du Samu, témoignait de cette passion de l’image à la fois forte et habitée. Parce que la photographie, c’est l’image d’un instant, son désir était de montrer toutes ces choses qui ne sont pas visibles d’emblée lorsque l’on se rend aux urgences. Parce qu’il l’avait vécu en tant que patient quelques années plus tôt, il lui fallait restituer l’humanité des soignants, leur dextérité, leur engagement, leurs liens.

Dans le ventre de l’hôpital

 

"Je trouvais intéressant de mettre en opposition le vert des services de réa et le bleu des blocs opératoire qui pourtant œuvrent ensemble pour le patient."

Fixer ces acteurs du soin qui doivent "prendre le temps d’aller vite !"

Depuis le 20 mai et jusqu’au 17 juin prochain, il propose une deuxième exposition intitulée Dans le ventre de l’hôpital. Pendant 3 mois, entre décembre 2018 et février 2019, il a vécu en immersion au cœur des réanimations chirurgicales et au bloc opératoire : 33 salles d'opération au CHU Dijon Bourgogne pour 40 000 heures d’interventions chaque année ! Le reportage a duré trois mois, explique-t-il, c'était une superbe expérience, j'ai pu partager le quotidien des équipes, disponibles pour moi afin que je comprenne bien leur travail et la complexité de leurs services de soin. Mon objectif : mettre en valeur tous les professionnels de santé, qu’ils soient aides-soignants, infirmiers, médecins, agents de service hospitalier, brancardiers, cadres, kinés ou étudiants, tous là pour le bien-être des patients, pour les rassurer, les écouter et bien-sûr, les soigner. Adrien souhaitait lever le voile sur la réanimation, source d’angoisse chez les patients et leurs familles, source de stress pour les soignants qui côtoient chaque jour l’âpreté de la vie et sa fragilité. Il fallait également mettre de la lumière sur le bloc opératoire, lieu froid et aseptisé où, comme en réanimation, le mot "équipe" prend tout son sens. Les masques et calots filtrent les émotions que seul le regard laisse passer. Les acteurs du soin de ces deux services sont soumis à un étrange paradoxe : prendre le temps d’aller vite. Adrien avoue avoir hésité sur le choix de la couleur pour cette série de photos. L'idée était de donner un regard positif, le noir et blanc a tendance à dramatiser les situations. D'autre part, je trouvais intéressant de mettre en opposition le vert des réa et le bleu des blocs qui pourtant œuvrent ensemble pour le patient.

Dans le ventre de l’hôpital

 

"Tous ces professionnels de santé font un travail remarquable qui mérite d’être reconnu !"

• Dans le ventre de l’hôpital, Adrien Sauvage, exposition au CHU de Dijon depuis le 20 mai et jusqu’au 17 juin prochain. Livre rétrospectif de  photos, 60 pages, disponible au prix de 12€ (envoi possible pour 5.50€). Commande par message ou par mail : adrien-pic@hotmail.fr

En savoir plus sur Adrien Sauvage sur son site internet www.adriensauvage.fr et sur sa page facebook

"Opéra"…

Opéra, exposition photographique de Xavier Bourdereau, Hôpital d’AngoulêmeXavier Bourdereau est lui aussi un jeune photographe passionné par l’univers médical. Sa première exposition intitulée "Sans Rendez-vous" : une immersion au coeur du Samu 87, fruit d’un travail de plusieurs mois au coeur du Samu du CHU de Limoges en 2017, en rendait compte de façon très explicite. Puis, une nouvelle expérience, toujours à Limoges, "Histoires de CHU" donnait une fois encore un éclairage "humaniste" sur tous ceux qui font l'hôpital ou le fréquentent ... Comme tout artiste en processus créatif, Xavier souhaite cerner au plus près, et de l'intérieur, ce monde hospitalier à part, ce milieu de travail particulier où la vie est souvent entre parenthèses, en souffrance, en alerte, suspendue au temps et aux minutes qui comptent mais aussi à la précision et à la compétence d'une équipe soignante tournée à 100 % vers le malade qu’elle doit prendre en charge.

Une même partition… mais à chacun sa ligne !

Après l’immersion aux urgences, c’est l’univers fermé du bloc opératoire du centre hospitalier d’Angoulème que Xavier a souhaité découvrir. Capter les regards, les gestes, les postures, les tensions, et là encore valoriser le travail accompli par toute une équipe chirurgicale. Depuis le 30 mai et jusqu’au 30 juin, 30 clichés résultent de cette nouvelle expérience. Il lui a fallu convaincre les cadres, le chef de pôle, les anesthésistes, les infirmier(e)s... et argumenter, puis se fondre dans le décor, se faire oublier pour mieux s’en imprégner et restituer ces temps particuliers de l’acte opératoire. On y voit des regards qui précèdent des paroles pour des gestes ultra précis, d’une rare technicité et d’une dextérité qu’on ne peut qu’admirer. Au travers de ces clichés, on voit aussi l’attention tournée vers le patient et les attentions de chacun des protagonistes pour le mettre en confiance.

Opéra, exposition photographique de Xavier Bourdereau, Hôpital d’Angoulême

Au bloc, explique Xavier, c’est un ballet incessant de procédures et de gestes qui se répètent sans qu’ils soient pour autant identiques. Parce qu’en anglais, bloc opératoire se dit "Operation Théâtre", j ‘ai intitulé ce travail "Opéra". En effet, pour chaque intervention, si tout est écrit sur une même partition, c’est à chacun d’honorer sa ligne : le ou les opérateurs, les aides opératoires, les circulants, les anesthésistes… Ce concert de compétences n’a qu’une vocation, être au service du patient.

"Au bloc, c’est un ballet incessant de procédures et de gestes qui se répètent sans qu’ils soient pour autant identiques."

Pour Jean Cancel, Chef de Pôle Anesthésie Bloc Chirurgie, du centre hospitalier d'Angoulême, Xavier, comme on me l’a fait remarquer, n’a pas l’œil de tout le monde. Nous nous attendions à des clichés un peu techniques, un peu "choc des photos". Au lieu de cela, il nous a montré des petits moments, souvent furtifs, d’intimité, de complicité, d’émotion, et surtout d’humanité. Le plus extraordinaire dans tout cela c’est qu’au travers de ses photos, il a su raviver une certaine fierté de notre travail et surtout du lien ; un lien qui fait généralement tant défaut à notre société actuelle.

Opéra, exposition photographique de Xavier Bourdereau, Hôpital d’Angoulême

Xavier l’affirme, mettre en lumière le lien entre les professionnels de santé, ce qui fait la force de leur engagement et que, face à l’image, ils en soient fiers et heureux, comme une reconnaissance attendue mais qui ne vient que trop rarement, voilà tout l’intérêt de mon travail. A ma mesure, je prends soin d’eux à l’heure où prendre soin des soignants est une revendication partagée de tous.

• Opéra, exposition photographique de Xavier Bourdereau, Hôpital d’Angoulême, du 30 mai au 30 juin 2019. Découvrir le travail de Xavier sur ce lien.
Catalogue de l’exposition disponible sur demande auprès de l’auteur.

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com et aide-soignant.com

@FabregasBern

Partagez cet article sur :