Une journée pour défendre les valeurs de la profession aide-soignante

À l'occasion de la Journée internationale de l'aide-soignant, le 26 novembre 2014, le collectif NB3NP invite les soignants à se réunir dans toute la France.

Chaque année depuis 2010, la journée du 26 novembre est destinée à mieux faire reconnaître la profession d'aide-soignant. Le Collectif NB3NP se mobilise et appelle les soignants à manifester dans différentes villes de France :

Journée internationale de l'aide-soignanteUn poème pour valoriser les aides-soignants

Afin de sensibiliser la profession, le Collectif diffuse le poème de Monia, ancienne aide-soignante, invitant les AS à défendre leurs valeurs durant cette journée.

« Si tu es comme moi, fière d'être aide-soignant(e), aide médico-psychologique ou auxiliaire de puériculture, c'est parce que le matin en te levant, tu sais que tu vas rendre des sourires :

En prenant soin des autres,
En servant un chocolat chaud un matin d'hiver,
En installant confortablement dans un fauteuil un corps fatigué par les années,
En écoutant les récits d'une vie dont il ne reste plus que les souvenirs,
En prenant dans tes bras un enfant qui a besoin de réconfort,

Oui mais toi, cher(e) aide-soignant(e), aide médico-psychologique, auxiliaire de puériculture, qui prend soin de toi ?
Qui te donne les moyens de faire ton travail correctement ?
Qui tient compte de tes priorités ?
Qui est là pour t'écouter, quand l'indifférence générale prend le dessus ?

Alors, oui, cette journée est la tienne, ne laisse pas ton métier devenir transparent alors qu'il est l'un des plus utiles au monde...
Le 26 novembre, viens défendre tes valeurs.
Ni Bonnes ni Nonnes ni Pigeonnes ! »

Monia, ex aide-soignante

Dans un communiqué de presse, la Coordination Natioale Infirmière (CNI) se mobilise pour la Journée internationale de l'aide-soignant et "souhaite une bonne fête à tou(te)s les Aide-soignant(e)s". Elle indique poursuivre "ses actions pour faire reconnaître leurs spécificités professionnelles et leurs conditions de travail".

Rappelons que l'an dernier, les NB3NP avaient organisé un happening, qui avait été très peu suivi, sur le parvis de la Défense, à Paris, afin de dénoncer la dégradation des conditions de travail. Avec ces rendez-vous donnés aux quatre coins de la France, gageons que les soignants seront plus nombreux cette année à se faire entendre...

Partagez cet article sur :