Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants

Découvrez les rendez-vous incontournables des Aides-soignants.

Publicité

"Redonner confiance et dignité aux personnes que la vie a blessé..."

La journée du 26 novembre est, vous ne le savez peut-être pas, une journée internationale qui vous concerne. Restée discrète, la Journée internationale des aides-soignants existe en effet depuis 2010 et semble avoir été initiée par la profession elle-même. Il y a quelques temps, Aide-soignant.com vous a encouragé, à cette occasion, à écrire une Lettre à un(e) ami(e) qui voudrait devenir aide-soignant(e). C'est avec plaisir que nous partageons avec vous l'une d'entre elles…

Bonjour ma chère amie...

soignante patiente séniorJe sais que ton souhait le plus cher est de devenir aide-soignante et que d’être au service des plus «  démunis », les plus «  fragiles », est très important pour toi. Quand nous t’écoutons parler de ce métier, qui est si cher à ton cœur, on voit briller la flamme de la passion dans tes yeux. Oh, une belle passion, pleine de générosité,  d’envie, d’impatience. Tu sais, rien n’est tout blanc ou tout noir. Beaucoup d’entre nous, remplies de bonne volonté, ont fini par « jeter l’éponge », préférant changer de profession plutôt que de n’être plus en accord avec les fondements de notre si beau métier.

Juste avant d’entrer à l’école d’aide-soignante, j’ai été «  agent de soins ». Parachutée à 40 ans dans un milieu professionnel qui m’était inconnu, crois-moi, j’ai eu peur. Mais mon « amour » pour l’humain et la gentillesse de celles qui m’ont appris les bons gestes m’ont aidée à surmonter mes craintes…. C’est en les regardant travailler que j’ai compris ce qui les animait et que j’ai écrit ce poème à leur attention… Je te le donne. Le voici ...

"Je sais (...) qu’être au service des plus « démunis », les plus «  fragiles », est très important pour toi..."

Elle boutonne sa blouse

Elle boutonne sa blouse comme chaque matin machinalement
Le soleil se lève à peine, elle s’étire un court moment
Après s’être lavé les mains soigneusement
La journée peut alors commencer, maintenant.

Elle frappe à la première porte et dit « bonjour »
Une voix timide lui répondra peut être en retour
Avec un sourire plein de tendresse et de bonté
Elle fera son devoir avec compassion et humilité.

Nettoyer, sécher, masser les peaux fragilisées
Par la maladie, le poids des années
Habiller, soulager et même rassurer
Les personnes qui ont besoin d’être aidées.

Elle frappe à la deuxième porte et recommence
Un visage s’illumine rien que par sa présence
Un baiser sur le front apaisera les craintes passagères
Les douleurs à calmer, seront pour l’infirmière.

Frictionner, parfumer, coiffer les visages abîmés
Que le temps, au fil des ans, a fini par rider
Parler, redonner confiance et dignité
Aux personnes que la vie a blessé.

Derrière chaque porte, il y a une personne à part entière
Un être humain unique, avec ses joies et ses colères
Qu’il osera exprimer si la complicité s’invite naturellement
Avec l’habitude de la voir arriver régulièrement.

Frotter, pommader, déshabiller les corps malmenés
Par les accidents, les pathologies, l’usure du passé
Sourire, écouter, essayer de comprendre simplement
Les personnes malades qui recherchent un encouragement.

Elle déboutonne sa blouse, comme chaque soir, machinalement
Le soleil se couche à peine, elle baille un moment
Après un rapide « bonsoir » aux collègues fatiguées
Elle va pouvoir, elle aussi rentrer se reposer.

Aider aux devoirs, coucher les enfants et les embrasser
Finir la vaisselle, discuter avec son mari, le chouchouter,
Faire un dernier tour de l’appartement et tout vérifier
Elle finira aussi par aller se coucher.

Elle est aide-soignante, métier mal reconnu, et pourtant
Combien ses gestes quotidiens sont importants,
Car tous les trésors du monde n’ont pas la valeur
Des sourires qu’elle offre avec son cœur.

Je suis sûre que tu sauras être la soignante professionnelle et humaine que tu désires devenir. Et dans les moments de doutes, de fatigue, d’impuissance, n’oublie pas tout le bien que tu fais autour de toi. Bonne chance dans tes nouvelles fonctions.

"Derrière chaque porte, il y a une personne à part entière, un être humain unique, avec ses joies et ses colère..."

selfie photo téléphone« Aide-soignant et fier de l'être »

Nous lançons également une deuxième opération, visuelle, cette fois, l'opération selfie « Aide-soignant et fier de l'être ». Le 26 novembre, l'idée est très simple, soyez le plus nombreux possible à poster votre selfie sur la page facebook d'aide-soignant.com ou sur twitter si vous possédez un compte avec le hastag #ASetFier. Nous aurons à cœur de vous le rappeler en temps et en heure !

Journée internationale de l'aide-soignante

Isabelle Fluckiger JACHYM
Aide soignante
isabelle.jachym@laposte.net

Partagez cet article sur :