Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants

Découvrez les Journées Francophones des Aides-soignants, le rendez-vous annuel incontournable pour tous les aides-soignants.

Publicité

Rentrée 2016 : un coût estimé à 2359,85 euros par étudiant

En 2016, les étudiants débourseront en moyenne 2 359,85 euros pour leur rentrée selon les résultats d'une enquête menée par la Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE) dévoilés le 16 août 2016.

tirelire cochon calculatriceEn 2016, les étudiants débourseront 2 359,85 euros pour leur rentrée, dont 1 233,98 euros pour les frais spécifiques de la rentrée et 1 125,87 euros pour les frais de la vie courante.

En 2016, le coût moyen de la rentrée des étudiants est estimé à 2 359,85 euros, soit une augmentation de 1,01 % selon les résultats d'une étude menée par la Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE). Cet accroissement est notamment dû à l'augmentation des loyers, du coût des denrées alimentaires et du matériel pédagogique. Soulignons également que les frais spécifiques de rentrée ont augmenté de 0,52 % par rapport à 2015 et atteignent en moyenne 1 233,98 euros. Quant aux frais de la vie courante, ils sont également en hausse de 1,55 % par rapport à l'année précédente et devraient en moyenne s'élever à 1 125,87 euros par mois.

tableau coût rentrée 2016

Des écarts régionaux qui tendent à diminuer

Comme on peut s'en douter, les étudiants franciliens font face à des coûts plus élevés que les étudiants vivant dans d'autres régions. Ainsi, un étudiant en Île-de-France déboursera en moyenne 2 564,73 euros lors de sa rentrée, contre 2 282,64 euros pour un étudiant en région. Cependant, comme le souligne la FAGE, l'écart entre l'Île-de-France et les autres régions tend à diminuer. En effet, en 2015, un étudiant francilien dépensait 6,01 % de plus pour les frais de rentrée et 21,3 % de plus pour les frais mensuels qu'un étudiant en région. En 2016, cet écart s'élève respectivement à 5,48 % et 20,2 %. Cela s'explique par la mise en place de l'encadrement des loyers à Paris, du plafonnement des frais d'agence et par la diminution des écarts de prix à la consommation entre l'Île-de-France et les autres régions.

Des progrès à faire pour améliorer l'accès au droit des étudiants en formations sanitaires et sociales

Comme le souligne la FAGE, les formations sanitaires et sociales ne sont pas encore intégrées à l'université. Ainsi, les étudiants de ces filières, notamment infirmiers, restent exclus du bénéfice des prestations des CROUS. Leur formation et les aides sociales -moins avantageuses que celles du CROUS- sont en effet gérées par les régions ce qui contribue à faire perdurer les inégalités. Rappelons que l'amorçage de l'intégration des formations sanitaires et sociales à l'université a été annoncée en février dernier par Manuel Valls, Premier ministre, lors de la Grande Conférence de la Santé. Mais pour l'heure, rien de concret...

Quid du coût de la rentrée des étudiants en soins infirmiers, aides-soignants et auxiliaires de puériculture ?

Afin d'en savoir plus sur le coût de la rentrée 2016 des étudiants en soins infirmiers, aides-soignants et auxiliaires de puériculture, Infirmiers.com mène l'enquête. Ce questionnaire s'adresse uniquement aux personnes inscrites en institut de formation en soins infirmiers, institut de formation aide-soignant ou en institut de formation auxiliaire de puériculture. Par avance, merci pour vos réponses. Ce questionnaire est strictement anonyme.

Accéder au questionnaire "Coût de la rentrée en IFSI, IFAS et IFAP"

Aurélie TRENTESSE
Journaliste
aurelie.trentesse@infirmiers.com
@ATrentesse

Partagez cet article sur :