Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants

Découvrez les Journées Francophones des Aides-soignants, le rendez-vous annuel incontournable pour tous les aides-soignants.

Publicité

Stp, raconte-moi une histoire : des aides-soignants se livrent – J-5

À l'occasion de la Journée internationale des aides-soignants 2016 qui se tiendra le 26 novembre 2016, plusieurs aides-soignants nous ont fait parvenir leur récit d'un événement qui a marqué leur carrière. Nous les publierons tout au long de cette semaine, jusqu'au 26 novembre 2016. Voici les histoires d'Odette et de Micheline.

« Parce qu’il y a des gens qu’on a du mal à zapper »

sourire aide-soignante-patienteAvant de devenir aide soignante, j’étais auxiliaire de vie en domicile. Un jour on me dit voilà, tu as une intervention de 4h, une fois par semaine chez la même personne, c’est pour lui tenir compagnie.… Je fais donc la connaissance d’un gentil petit couple, dont le monsieur a fait un AVC, qui lui a provoqué une héminégligence. Au départ je me suis dit, « wouahhhhh mais 4 heures c’est énorme ». Bref l’angoisse de ne jamais pouvoir trouver de quoi occuper cet homme qui de prime abord, parle de façon incompréhensible… Et puis toutes les semaines, j’y suis allée, et toutes les semaines, j’ai essayé de le comprendre. Il aimait l’art, je dessine, c’est donc tout naturellement que pour occuper nos après-midi, on dessinait ensemble. Sa femme a découvert qu’il savait dessiner à partir du moment où je suis intervenue chez eux… Aujourd’hui, ça me manque. Ces petits moments avec lui étaient juste géniaux. On continue de se voir. Quand je trouve un moment, je vais leur faire un bisou, parce qu’il y a des gens comme ça qu’on a du mal à zapper.…

Odette, aide-soignante

Des méthodes alternatives pour prendre soin

J'occupe depuis 2 ans dans un service de soins palliatifs  un poste jour/ nuit en tant qu’ aide soignante. Cette semaine, une patiente est admise dans ce service et dans le diagnostic médical, je relève une difficulté à l'endormissement. Aussitôt, j' ai voulu mettre en place mon acquis concernant le massage bien-être. Je propose cela à cette patiente (un soin relaxant avec fond de musique zen) qu’ elle accepte volontiers. Durant le massage la patiente s' est détendue et s’ est endormie.

Lors de la tournée du matin avec mon binôme, je retrouve une patiente souriante qui me relate : ceci : "Je ne sais ce que vous avez fait car moi j'ai très bien dormi. Bénie sois-tu". Ravie des bienfaits de ce bien-être apporté, je tiens à souligner que le toucher massage est lui aussi un complètement de soins dans la prise en charge des patients.

Micheline, aide-soignante

Rédaction aide-soignant.com

Partagez cet article sur :