Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants

Découvrez les rendez-vous incontournables des Aides-soignants.

Publicité

Stress au travail : la sophrologie au secours des aides-soignants

Soignant : un beau métier qui demande beaucoup d'implication humaine et émotionnelle. Pour réduire les tensions qui peuvent surgir suite aux grandes responsabilités que demande ce travail, au SSIAD d'Angers, on a décidé de recourir à la sophrologie. Les aides-soignants du services suivent actuellement une formation intensive durant 6 mois pour apprendre à mieux gérer leur stress.

Trust yourselfLe stress toucherait près d'un salarié sur deux en France, et, sans surprise, les professionnels du secteur social et médico-social sont parmi les plus atteints. Et pour cause, ils sont soumis à des tensions spécifiques à leur métier, vu qu'il nécessite d'être très impliqué humainement. En outre, leurs conditions de travail se sont dégradées : absence de reconnaissance, manque de moyens humains comme matériels... Tout cela engendre une surcharge de travail qui ne cesse de s'accroître ! Face à cette situation, il est devenu plus difficile pour le personnel soignant d'exercer sereinement au quotidien. C'est pourquoi le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) d'Angers a mis en place des cours de sophrologie. Une initiative originale qui semble porter ses fruits.

"Je suis heureux de pouvoir faire découvrir aux aides-soignant(e)s les bienfaits de la sophrologie et de partager avec eux les outils de cette technique de relaxation psycho-corporelle"

Une technique précieuse pour les paramédicaux

En effet, depuis le début de l'année et pendant une période de 6 mois un sophrologue accompagne les 23 aides-soignants du service dans la gestion des émotions. « Le stress peut avoir de graves répercussions, néfastes pour la santé physique et mentale des personnes (troubles du sommeil, perte de confiance en soi, irritabilité, difficultés de concentration, épuisement, douleurs récurrentes) et pour le bon fonctionnement de l’entreprise - démotivation, arrêt de travail, perte de la qualité du travail », souligne Anthony Heurtin, le sophrologue formateur.  

Des séances hebdomadaires d'une heure sont organisées pour permettre un accompagnement personnalisé. Basée sur la respiration, la détente musculaire et la visualisation mentale positive, la sophrologie constitue une technique prometteuse pour les personnes exerçant dans des milieux particulièrement stressants. « Au service des personnes âgées, les aides-soignant(e)s du SSIAD exercent des soins techniques et relationnels qui nécessitent une forte implication humaine et professionnelle. Grâce à la volonté du SSIAD d’Angers et ses engagements pour l'amélioration de la qualité de vie au travail, je suis heureux de pouvoir faire découvrir aux aides-soignant(e)s les bienfaits de la sophrologie et de partager avec eux les outils de cette technique de relaxation psycho-corporelle », s'enthousiasme Anthony Heurtin. Cette formation est surtout axée sur les risques psycho-sociaux (RPS) et sur les troubles musculo-squelettiques (TMS). Apprendre à gérer les douleurs, éliminer le stress, développer des capacités d'adaptation ou renforcer sa confiance en ses compétences professionnelles sont les objectifs principaux des séances.

"La démarche est de lutter contre l'épuisement professionnel en éliminant les tensions accumulées lorsque les journées sont trop intenses. A terme, il s'agit de retrouver la notion de plaisir au sein de son travail"

Un outil pour prévenir les risques psycho-sociaux

On espère que d'ici le mois de juin les aides-soignants ainsi formés auront appris toutes les méthodes pour favoriser leur récupération physique et mentale. En tout les cas, Mme Contant, Infirmière Coordinatrice Responsable, semble ravie de cet accompagnement : « la démarche est de lutter contre l'épuisement professionnel en éliminant les tensions accumulées lorsque les journées sont trop intenses. A terme, il s'agit de retrouver la notion de plaisir au sein de son travail. C'est aussi aborder la question du stress en prévenant des risques psychosociaux et des TMS. Enfin la sophrologie est une autre méthode que celle déjà abordée avec la psychologie, plus analytique ». Cependant, pour améliorer les conditions de travail, les techniques de relaxation ne remplaceront pas les moyens humains …mais pourront quand même participer à une meilleure qualité de vie au travail, une initiative en ce sens remarquable.

Roxane Curtet
Journaliste
roxane.curtet@infirmiers.com
@roxane0706

Partagez cet article sur :