Publicité
Les offres d'emploi
Journées Francophones des Aides-soignants

Découvrez les rendez-vous incontournables des Aides-soignants.

Publicité

A la télé - "Good Doctor", la série qui valorise la différence

C'est la nouvelle série médicale diffusée depuis début septembre 2018 sur TF1 "Good Doctor", une série originale diffusée avec succès aux Etats-Unis - 16 millions de téléspectateurs - sur la chaîne ABC depuis un an. Il s'agit de l’histoire de Shaun Murphy, un jeune chirurgien extrêmement doué, atteint du syndrome d’Asperger - une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage. Alors qu’il intègre un prestigieux hôpital de San José, il éprouve de grandes difficultés à s’intégrer à l’équipe. Si son don incroyable commence à susciter l’admiration de ses collègues, certains n’attendent qu’un seul faux pas de sa part pour l’évincer... La saison 1 vous a passionné et la saison 2 est en cours de diffusion ! C'est tous les mardis, en prime time !

good doctor série

L'acteur Freddie Highmore qui incarne le "Good Doctor" le souligne, "au-delà de l’autisme, j’espère que cette série touchera tous ceux qui se sentent différents dans la vie, qui sont victimes de préjudices ou de discriminations au travail, comme Shaun au tout début de l’histoire".

Après le succès de Grey’s Anatomy, TF1 accueille donc une nouvelle série médicale portée par Freddie Highmore, remarqué dans Charlie et la chocolaterie, Neverland ou Arthur et le Minimoys quand il était jeune ou plus récemment dans l’inquiétante série Bates Motel. La série, adaptée d’une série sud-coréenne du même nom, est développée par David Shore qui n’est autre que le papa de Dr. House, et par Daniel Dae Kim, acteur d’origine sud-coréenne qui s’est fait connaître pour son rôle de Jin dans Lost ou plus récemment pour celui de Chin dans Hawaii 5-0.

Le pitch...

Atteint du syndrome d'Asperger ainsi que de celui du savant, le jeune et brillant chirurgien Shaun Murphy, fraîchement diplômé, rejoint donc, en premier poste, un prestigieux hôpital de San José. Au fil des épisodes, la série met en scène les difficultés qu'il rencontre : difficultés d'adaptation et de communication que ses pairs utiliseront contre lui pour tenter de le mettre hors course. C'est sans compter sur sa ténacité et la justesse de ses diagnostics qui vont très vite remettre en question les préjugés à son encontre... Evitant tout contact physique, Shaun Murphy ne se déplace jamais sans son objet fétiche : un petit scalpel en plastique, cadeau de son frère mort prématurément. Shaun perçoit ce qui échappe aux autres mais sa façon de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas entraîne certaines situations embarrassantes ou cocasses avec les patients et l’incompréhension de sa hiérarchie. La vie de Shaun ne s’arrête pas à l’hôpital. De nombreux flashbacks nous font découvrir son enfance ainsi que ses motivations à devenir chirurgien.

Alors qu’il est si facile de trouver de la négativité dans le monde, Shaun est une personne optimiste, pleine d’espoir. Il est agréablement différent et les téléspectateurs se rallient à cette façon de penser positive, au message qu’il renvoie et à ce désir de croire que les gens peuvent être bons.

Freddie Highmore qui incarne le jeune chirurgien prodige atteint du syndrome d’Asperger a été séduit par la personnalité atypique et optimiste de son personnage. Je me suis aussi inspiré de mon expérience personnelle car je connais des personnes autistes. Nous avions conscience dès le début que Shaun ne pouvait pas représenter toutes les personnes atteintes de ces troubles, nous avons donc essayé de lui bâtir sa propre expérience. L’idée était davantage de définir pourquoi les gens le trouveraient intéressant sans que cela soit forcément lié à son autisme. Il est extrêmement attentif aux moindres détails, ce qui lui confère souvent un diagnostic imparable mais il peut commettre des erreurs ou avoir tort. Ce n’est pas un superhéros. Shaun n’est pas toujours capable de résoudre les problèmes médicaux auxquels il est confronté et peut parfois mettre en péril la vie d’un patient. Et de poursuivre, Shaun m’apparaissait comme un personnage singulier avec des spécificités que je n’avais jamais explorées. L’interpréter demandait un vrai travail de recherche et de jeu absolument nécessaire pour ne pas trahir ce personnage.

Au-delà de l’autisme, j’espère qu’elle touchera tous ceux qui se sentent différents dans la vie, qui sont victimes de préjudices ou de discriminations au travail, comme Shaun au tout début de l’histoire.

good doctor série

Alors convaincus ? Pour découvrir cette série très originale avec un héros très attachant, rendez-vous donc tous les mardis soir, à partir de 21h sur TF1. 

Et voici le lien de replay pour les retardataires !

Sur TF1, la suite de la saison 2 est différée après les deux premiers épisodes. Le reste des épisodes est en doublage car la série est en cours de diffusion aux Etats-Unis.

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com et aide-soignant.com

@FabregasBern

Partagez cet article sur :