Publicité
Les offres d'emploi
Publicité

VIDEO - Aides-soignants : vers des compétences élargies ?

Retour en vidéo sur deux jours riches en échanges... Les 21 et 22 janvier 2016 se sont tenues les Journées francophones des aides-soignants à Paris sur une thématique forte : « Prendre soin jusqu'à la fin de vie ». Autour d'un sujet très « coeur de métier », cette manifestation a permis également d'aborder les sujets qui préoccupent les aides-soignants comme la réingénierie de la formation et l'élargissement des compétences de la profession.

Environ 500 aides-soignants se sont réunis les 21 et 22 janvier 2016 à Paris afin d'assister aux Journées francophones des aides-soignants. Cette année, ces journées s'articulaient autour du « Prendre soin jusqu'à la fin de vie », mais pas que… Rôle propre, compétences ou réingénierie sont autant de thématiques qui ont été développées lors d'une table ronde qui a réuni des représentants de l'Union Française des Aides-Soignants (UFAS) et de la Fédération Nationale des Associations d'Aides-Soignants (FNAAS) ainsi que Mme Pilar Verdoncq, conseillère technique pour l'exercice des professions paramédicales au ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

Le concept du "prendre soin" intègre à la fois une conception de soin humaniste encadré par des savoir-faire, une législation et une démarche éthique. Quant à la vision humaniste de la santé et de la maladie, elle offre aux soignants un vaste terrain où peut s'exprimer leurs propres valeurs et ce, dans le respect de celles des patients mais aussi de leurs volontés.

Dominique Le Pestipon, coordonnateur du programme des Journées Francophones des Aides-Soignants 2016

Prendre soin jusqu'à la fin de vie, un concept riche (2'19)

Les aides-soignants souhaitent effectuer certains actes qu'ils font actuellement, comme la glycémie capillaire1, en toute légalité

Arlette Schuhler, présidente de la Fnaas

Réingénierie de la formation : où en est-on ? (1'42)

Note

  1. Lire aussi "Législation : un aide-soignant peut-il faire une glycémie capillaire ?"

Rédaction d'aide-soignant.com

Partagez cet article sur :